Histoire de la protection de la nature et de l’environnement
Accueil du siteColloques, journées d’étude et autres événementsColloque 2015 de l’AHPNEProgramme
Dernière mise à jour :
lundi 5 septembre 2016
Statistiques éditoriales :
149 Articles
5 Brèves
18 Sites Web
41 Auteurs

Statistiques des visites :
2231 aujourd'hui
3605 hier
1320275 depuis le début
     
Colloque AHPNE sur le thème de la santé et de l’environnement
Parcours et constructions historiques
jeudi 22 octobre 2015

popularité : 6%

Aujourd’hui, notre société bruit de signaux inquiétants et parfois contradictoires : des maladies (grippe aviaire, SRAS, MERS, virus Ebola…) semblent émerger de la faune sauvage ; l’air, l’eau, l’alimentation paraissent porteurs de polluants de plus en plus nombreux. Ailleurs, on cherche dans les loisirs verts à renouer avec une nature salvatrice et l’on est attiré par des médicaments et / ou une alimentation naturels. Le lien entre la santé et notre environnement passe pour relever du sens commun, une impression renforcée par le grand nombre d’initiatives scientifiques ou gouvernementales traitant de ce sujet.

Pourtant, l’établissement du lien entre santé et environnement ne va pas de soi : il relève d’un processus complexe et changeant au fil du temps, il est le fait d’acteurs variés agissant dans des univers intellectuels et culturels disparates, il est souvent le fruit de connaissances contradictoires ; il suscite, enfin, des prises de décisions reposant apparemment sur des données rationnelles qui reflètent des convictions qui le sont bien moins. Le lien entre santé et environnement soulève de nombreuses questions comme les normes, la constitution des connaissances, la place de l’expertise, le rôle des groupes de pression, la difficile prise en compte de la complexité, etc.

À l’heure où les sciences humaines et sociales se tournent de plus en plus vers les questions de santé et d’environnement, ce colloque propose de faire état des recherches contemporaines en la matière. Au-delà d’un simple jeu d’érudition, cette manifestation souhaite contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire du lien entre santé et environnement, sa construction, sa légitimation, notamment en offrant une réflexion sur les mécanismes à l’œuvre (sociaux, culturels, scientifiques).

Cette manifestation résulte de la rencontre entre trois structures portant un intérêt différent mais complémentaire à ces questions : l’Association pour l’histoire de la protection de la nature et de l’environnement (AHPNE) qui se soucie de la mémoire et de l’expérience des acteurs du monde de l’environnement, les Archives nationales qui ont une incontestable expertise en matière de sources, si essentielles aux chercheurs et le Comité d’Histoire du ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie attentif à l’histoire des politiques publiques et de ses acteurs.

Le colloque se tient les 9 et 10 décembre 2015, au nouveau centre des Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis.

Pour s’y rendre de Paris, prendre la ligne de métro N° 13 et descendre à la station Saint-Denis-Université. De là, l’entrée des archives est à 5 mn à pied.

Inscriptions recommandées en suivant ce lien

Programme

Mercredi 9 décembre – matin

9 h 30 – 10 h 30 – Accueil des participants

10 h 15 – Ouverture par Mme Patricia Blanc, directrice générale de la prévention des risques, ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie

10 h 30 – 12 h 30 – Conférences introductives

Président de séance : Gabriel Gachelin (SPHERE –CNRS-Paris I-Paris Diderot)

- Valérie Chansigaud (SPHERE – CNRS-Paris I-Paris Diderot– UMR 7219) : À quoi sert l’histoire pour comprendre la relation contemporaine entre santé et environnement : l’exemple des pesticides

- Marie Chouleur (BNF) : Aux sources de la charte de l’environnement de 2004 : l’émergence des enjeux sanitaires dans les archives ministérielles

- Anne-Lyse Chabert (SPHERE – CNRS-Paris I-Paris Diderot– UMR 7219) : Quels soubassements épistémologiques entre corps et environnement ?

- Aline Treillard (Doctorante, OMIJ-CRIDEAU – université de Limoges) : La santé appliquée aux non-humains : approche éthique ou finaliste ?

Mercredi 9 décembre – après-midi

14 h 00 – 15 h 30 – Penser et théoriser le milieu

Président de séance : Thomas Le Roux (Centre de Recherches Historiques – CNRS/EHESS)

- Anne Rasmussen (Université de Strasbourg/SAGE – UMR 7363) : Les hygiénistes militaires et l’environnement, de la Grande Guerre aux années 1920

- Rémi Luglia (Centre de recherche d’histoire quantitative – CNRS/université de Caen Basse-Normandie – UMR 6583) : Une nature malade de l’homme : cheminements idéologiques et pragmatiques de naturalistes français vers une protection intégrale et éthique du sauvage (XIXe – XXe siècle)

- Dylan Simon (Doctorant, Équipe Épistémologie et histoire de la géographie – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – UMR 8504 Géographie-cités) : Interroger le milieu de la maladie. Géographie médicale et écologie humaine chez Max Sorre (1880-1962)

Pause

15 h 45 – 16 h 45 – L’apport original des archives

Président de séance : Françoise Lemaire (Archives nationales)

- Hélène Chambefort (Service des archives de l’Inserm) et Margot Georges (Service des archives de l’Inserm) : Du laboratoire aux archives : les sources de l’interaction entre environnement et santé dans la recherche médicale

- Nadia Benmoussa (Équipe d’anthropologie médicale et médico-légale, UVSQ), A. Augias, J.D. Rebibo, F. Bergheimer, P. Josset, P. Conan, A.L. Muller, P. Charlier : Les collections anatomiques comme conservatoire des relations homme/environnement : l’exemple du Musée Dupuytren (Paris)

17 h – 18 h 30 – Table ronde : quelles relations entre santé, environnement et dérèglement climatique ?

Animée par William Dab (professeur titulaire de la chaire d’hygiène et sécurité et responsable des enseignements de sécurité sanitaire au CNAM, ancien directeur général de la santé), Wolfgang Cramer (directeur de recherches CNRS, directeur scientifique de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie – IMBE), Jean-François Toussaint (professeur de physiologie à l’Université Paris-Descartes, président du groupe de travail adaptation-prospective du Haut Conseil de santé publique), Grégory Quenet (Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaine, UVSQ)

Les médias se font l’écho de nombreuses menaces et de nombreuses personnes semblent convaincues du futur rôle du réchauffement climatique dans les risques de détérioration de la santé humaine comme de celle des milieux où nous vivons. Cette table ronde souhaite éclairer quelques questions importantes.

Jeudi 10 décembre – matin

9 h 30 – 11 h – Constructions scientifiques de la relation santé et environnement

Présidente de séance : Valérie Chansigaud (SPHERE – CNRS-Paris I-Paris Diderot)

- Muriel Collart et Daniel Droixhe (Société wallonne d’étude du dix-huitième siècle) : Les limites de la climatologie médicale de 1780 à 1787 (Dunbar, Ramel, Retz)

- Celia Miralles Buil (LARHRA – UMR 5190 – Institut des sciences de l’homme) : La relation environnement/santé face à un nouveau contexte scientifique en Espagne entre 1880 et 1940

- Gabriel Gachelin (SPHERE – UMR 7219 – CNRS-Paris I-Paris Diderot) : Constructions empiriques des savoirs environnementaux dans le contrôle des maladies épidémiques

Pause

11 h 15 – 12 h 45 – Mobilisations citoyennes

Président de séance : Jérôme Fromageau (historien du droit de l’environnement – Paris XI)

- Eric Doidy (Cesaer, INRA – UMR 1041) : Santé, environnement et mouvements sociaux : Californie, années 1990-2000

- Christelle Gramaglia (G-EAU, IRSTEA Montpellier), C. Barthélémy (LPED, Université Aix-Marseille), P. Chamaret (IECP, Fos-sur-mer), V. Granier (IECP, Fos-sur-mer), X. Daumalin (TELEMME, Université Aix-Marseille) : « Ni partir, ni mourir, mais vivre ici ». Les mobilisations contre pollutions dans la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-mer et le gouvernement des sociétés soumises aux risques toxiques

- Marine Canavese (Doctorante en sociologie – ANR villes durables – projet JASSUR), Nathalie Berthier, Marie Grenet, Elisabeth Rémy : La mise en politique de la contamination des sols. Retour sur une expérience de phytoremédiation associant des jardiniers-amateurs

Jeudi 10 décembre – après-midi

14 h – 15 h 30 – Pollutions, normes et action publique

Président de séance : Stéphane Frioux (LARHRA – université Lumière Lyon 2)

- David Berthout (Archives nationales) : L’irruption du bruit comme facteur de dégradation de l’environnement et problème de santé : le cas des transports aériens dans la seconde moitié du XXe siècle et les réponses apportées par les services de l’aviation civile

- Clémence Pinel (PCPHS, King’s College London), C. Gramaglia (G-EAU, IRSTEA Montpellier), F. Kermarec (InVS, Saint-Maurice), C. Daniau (InVS, Saint-Maurice) : Contributions sociohistoriques à l’analyse des controverses dans les sites pollués pour adapter l’intervention de santé publique à la demande sociale

- Aurélien Féron (Doctorant EHESS – CERMES3) : Savoirs, normes, et action publique à l’épreuve de la pollution par les PCB (polychlorobiphényles). Une analyse socio-historique sur le long terme (France, 1970 – 2010)

Pause

15 h 45 – 17 h 15 – La nature, source de bonne santé ?

Président de séance : Rémi Luglia (Centre de recherche d’histoire quantitative – CNRS/université de Caen Basse-Normandie – UMR 6583)

- Steve Hagimont (Doctorant – FRAMESPA – UMR 5136 – Université Toulouse Jean Jaurès) : La montagne, source de bonne santé : la mise en valeur et la protection d’une ressource imaginaire (Pyrénées centrales, XIXe-XXe siècles)

- Hervé Ferrière (EHST, Centre François Viète) et Nathalie Riou-Marquegnies : Un océan pollué mais aussi source de santé ? Les singulières thématiques de recherche du Centre d’études et de recherches d’océanographie médicale dans les années 1960-1970

- Colette Zytnicki (Université de Toulouse-Jean Jaurès) : Le parc naturel de Chréa ou la fabrique du Français d’Algérie ?

17 h 30 – Clôture du colloque

 
Documents joints à cet article :
Articles de cette rubrique
  1. Colloque AHPNE sur le thème de la santé et de l’environnement
    22 octobre 2015